Adoration des bergers   Joyeux Noël & Meilleurs vœux pour la nouvelle année 2014

         « Bethléem est certainement le lieu où les extrêmes se touchent. »

         G.K. Chesterton

   « Les bergers prirent des risques, traversèrent probablement des « check points » et des routes bloquées pour VENIR et VOIR,  REPARTIR et TRANSMETTRE  le message d’espoir et de paix à toutes les nations »

   Adoration des bergers – Le Caravage (1609)

   [Musée régional, Messine]

Cette citation est extraite d’une lettre dont j’ai reçu la copie. Je me suis permis d’ajouter des guillemets à l’expression « check points » parce que je ne souhaite reprendre de la phrase que sa pure signification, sans oser me projeter au-delà des siècles pour ce qui est de la réalité de l’événement qui a eu lieu voici 2000 ans.[1]

Le 25 décembre j’écoutais le traditionnel message de Noël du pape (François désormais). Chaque année, et je l’écoute chaque année, les souverains pontifes reprennent une même thématique : celle de la paix. C’est ainsi que Jésus était annoncé par les prophètes.

  • Isaïe 9, 1-6 ; « Un enfant nous est né, un fils nous a été donné ; l’insigne du pouvoir est sur son épaule ; on proclame son nom : « Merveilleux Conseiller, Dieu fort, Père à jamais, Prince de la Paix. » (Isaïe, vers 735 av. JC)
  • Michée 5, 1-4 : « Ils vivront en sécurité, car désormais sa puissance s’étendra jusqu’aux extrémités de la terre et lui-même il sera la paix !» (Michée : contemporain d’Isaïe)

Si depuis tant et tant d’années ce message se décline sur la même thématique, devrions-nous pour autant être désespérés de constater que cette paix, gagnée ici, est perdue ailleurs … et ainsi de suite dans un enchaînement, qui semble inexorable, de conflits qui se succèdent et qui durent depuis des siècles parfois.

Je reprends les 4 verbes essentiels du message :

       Venir  et voir : plus tard, au début de sa vie publique Jésus-Christ lancera à ses premiers disciples cet appel : « venez et vous verrez ». (Jean, 1, 39)

       Repartir : … « Et les bergers s’en retournèrent, glorifiant Dieu… » (Luc 2, 20) et à la fin du même évangile (de saint Luc) Jésus étant mort au calvaire et déposé dans un sépulcre « les femmes qui étaient venues de la Galilée avec Jésus s’en retournèrent… ». (Luc, 20, 55-56)

      Transmettre : Les derniers mots de l’Evangile sont un envoi « Allez, de toutes les nations faites des disciples…leur apprenant à garder tout ce que je vous ai prescrit ». (Matthieu, 28, 19)

Voilà ce que je retiens, à titre personnel, de ces vœux venus de Palestine où a commencé et s’est achevée la vie d’un homme que beaucoup connaissent par son nom mais qui restent encore bien divisés quant à la réalité que recouvre ce nom : Jésus-Christ.

Je reviens à des mots écrits par le pape François dans sa récente exhortation apostolique « La joie de l’Évangile »

        « Sortons, sortons pour offrir à tous la vie de Jésus-Christ. Je répète ici pour toute l’Église ce que j’ai dit de nombreuses fois aux prêtres et laïcs de Buenos Aires : je préfère une Église accidentée, blessée et sale pour être sortie par les chemins, plutôt qu’une Église malade de la fermeture et du confort de s’accrocher à ses propres sécurités.

Je ne veux pas une Église préoccupée d’être le centre et qui finit renfermée dans un enchevêtrement de fixations et de procédures. Si quelque chose doit saintement nous préoccuper et inquiéter notre conscience, c’est que tant de nos frères vivent sans la force, la lumière et la consolation de l’amitié de Jésus-Christ. »

Pape François, Evangelii Gaudium n° 49

Zurbaran - Adoration des Mages

Chacun peut l’écouter à sa façon mais nul ne peut dissocier ce message de celui dont il s’inspire.

 

         Noël 2013—Nouvelle année 2014

Le  25  décembre 2014 – 6 janvier 2014

PizziCatho

   L’adoration des Mages – Francisco de Zurbarán (1639-1640°

   [Musée des Beaux-Arts de Grenoble]



[1] La lettre a été écrite par D. Nassar, un chrétien qui vit en Cisjordanie dans les conditions qu’on connaît qui affectent cette région. Il est juste que je précise, pour ne pas trahir l’auteur, que l’emprunt à son message n’a pas la prétention d’entrer dans la douloureuse problématique actuelle de la Palestine.

Pour information sur l’auteur de la lettre :

http://www.tentofnations.org/

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/21/73/59/Documents-textes/Palestine/Israel-la-tente-des-nations-article-Secours-Catholique0001.pdf

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *